Business

Intégrer une école ostéopathie animale : agir pour la santé des animaux

L’ostéopathie animale: une discipline en plein essor

Tous les êtres vivants sont le fruit d’une évolution complexe qui s’échelonne sur des millions d’années. C’est ainsi que chaque animal doit optimiser son fonctionnement en fonction du milieu dans lequel il évolue. Cet équilibre peut être perturbé. L’ostéopathe animalier devra rechercher la cause du déséquilibre et mettre en application ses savoirs pour apporter une réponse curative aux maux dont souffre son patient.

L’ostéopathie a fait ses preuves sur l’être humain et son exercice sur les animaux est actuellement en plein essor. Le futur praticien intègre une école ostéopathie animale et au terme de sa formation il est libre de pouvoir ouvrir son propre cabinet. De nombreuses spécialisations existent : chiens, chats, équidés, nouveaux animaux de compagnie… Il peut être appelé à se rendre chez ses patients ou à agir directement sur le terrain.

Le champ d’intervention de l’ostéopathe animalier

L’ostéopathe animalier intervient sur diverses pathologies en relation avec des troubles musculo squelettiques, vasculaires, digestifs, viscéraux voire comportementaux.

De prime abord, le praticien doit obtenir le consentement de son patient. Ceci n’est pas chose aisée étant donné que les animaux ont selon leur espèce des langages particuliers que l’humain n’est pas toujours en mesure de pouvoir interpréter. L’ostéopathe est ainsi privé d’informations essentielles comme l’historique et l’état d’esprit de son patient. Afin de poser son diagnostic, le praticien devra mobiliser tous les savoirs qu’il aura acquis à l’école d’ostéopathie animale.

Lire aussi  Comment fermer une auto entreprise ?

L’ostéopathe animalier use d’une thérapie dite manuelle afin de déclencher le processus naturel d’auto-guérison. Ainsi le corps peut-il retrouver l’équilibre perdu. Dans cette perspective, l’ostéopathe peut agir en complément d’actes vétérinaires afin d’accélérer le processus de cicatrisation ou gérer les douleurs post-opératoires.

Être ostéopathe animalier, c’est contribuer au bien être animal et améliorer la qualité de vie des animaux. A ce titre, la pratique de cette forme de médecine est curative mais également préventive. En effet, via des consultations préventives, l’ostéopathe doit être en mesure de détecter les éléments susceptibles de conduire à une usure prématurée des systèmes de l’animal. Il s’agit de conseiller les propriétaires d’animaux pour qu’ils prennent en compte le bien-être de leur compagnon dans leurs interactions.

Une formation clinique dispensée par une école spécialisée

L’ostéopathie animale est une science clinique impliquant une connaissance maîtrisée de l’anatomie, de la physiologie et des techniques manuelles dont l’art de la palpation. Intégrer une école ostéopathie animale permet au futur praticien d’entrer dans la compréhension de la complexité du vivant.

L’école d’ostéopathie animale cnesoa.com a une équipe composée de praticiens professionnels de haut niveau. Ils ont choisi de mettre au service des étudiants leur grande expérience. Au cœur de cet enseignement se place la pratique, élément indispensable pour devenir un praticien d’excellence.

L’ école ostéopathie animale propose deux types de cursus :

– Une voie de spécialisation qui s’adresse aux vétérinaires désirant développer cette compétence afin d’exercer en tant que vétérinaires ostéopathes ;
– Une voie directe permettant de devenir ostéopathe animalier au terme de cinq années d’études.

Autres articles:Business