Vie quotidienne

Dégâts des eaux assurance habitation

Que vous soyez locataire ou propriétaire d’un habitat, votre domicile peut subir des dommages plus ou moins graves dus aux eaux. Pour prévoir une éventuelle indemnisation de la part de votre assureur, vous devez dès à présent opter pour une assurance habitation. Elle vous offre un grand soutien en cas de sinistre dû aux eaux. Ci-dessous, nous vous présenterons tous les tenants et les aboutissants de l’assurance habitation ainsi que la conduite à tenir au cas où vous seriez victime d’un tel incident.

De quoi s’agit-il ?

L’assurance habitation, dégâts des eaux est la garantie que vous êtes indemnisable suite à un sinistre domicilié causé par l’eau. Les eaux à l’origine du désastre sont généralement domestiques ( fuites, tuyau cassé…). Tous vos dommages immobiliers et mobiliers seront couverts par l’assurance habitation. Les inondations causées par les tempêtes de pluies ne sont pas prises en compte dans cette catégorie.

En ce qui concerne l’étendue des responsabilités, tous les dommages survenus dans l’habitat assuré à cause de l’infiltration des eaux seront couverts, suivant les clauses de votre contrat. Ainsi, les dommages à la suite desquels vous êtes indemnisables sont ceux causés par des fuites d’eaux, une rupture ou obstruction d’un tuyau de canalisation ou conduit, un débordement c’est-à-dire le robinet mal ou pas fermé et des infiltrations par les toitures, les carreaux, les joints etc.

Il est à noter que si vous êtes locataire ou propriétaire, vous avez besoin de son assurance habitation. Toutefois, dans ce cas, c’est l’assurance du propriétaire qui sera utile bien qu’elle ne puisse pas couvrir les dommages sur vos effets personnels. C’est la raison pour laquelle vous devez utiliser votre propre assurance habitation.

Lire aussi  Quel salaire pour emprunter 200 000 euros ?

Quelle est la conduite à tenir en cas de sinistre ?

Lorsque votre domicile est assuré en catégorie dégâts des eaux, et que vous en êtes malheureusement victime, il ya un certain nombre de précautions à prendre :

  • Interrompre l’évolution : Dans le cas où la fuite provient d’ailleurs, il faut alerter les responsables et effectuer ensemble un constat.
  • Conserver les justificatifs : Vous devez immortaliser les faits en prenant le maximum de photos des dégâts et en conservant les objets touchés pour une meilleure analyse par les experts.
  • Prévenir l’assureur : Vous disposez de 05 jours à compter de l’instant que vous découvrez le sinistre pour adresser une déclaration de sinistre à votre assureur. Elle doit comporter vos coordonnées, l’adresse du domicile et surtout le numéro du contrat.
  • Réaménager la maison : Une fois l’assureur prévenu et le constat effectué en accord avec l’assureur, vous pouvez nettoyer et sécher les parties touchées.

Dégâts des eaux sans assurance habitation

Lorsque votre domicile n’est pas assuré, vous ne pourrez pas bénéficier d’une indemnisation suite à un sinistre. Toutes les responsabilités qui en résultent vous incombent tout seul. Néanmoins, vous pouvez prendre des dispositions pour éviter d’être victime d’une telle situation. Vous pouvez par exemple prendre toujours le soin de bien fermer les robinets, d’isoler les canalisations et compteurs d’eau, de vérifier les joints et la toiture de votre domicile et aussi de nettoyer régulièrement vos gouttières.

Que vous soyez propriétaire ou locataire, dès l’instant que vous êtes résidant dans un domicile, l’assurance habitation vous est primordiale. Vous êtes suffisamment aguerri sur les tenants et les aboutissants de l’assurance habitation. Allez déjà vous faire assurer, et bénéficiez de tout le soutien nécessaire en cas de dégâts causés par les eaux.

Autres articles:Vie quotidienne