Finance

Banque de France : quelles sont ses missions ?

Depuis l’avènement de l’Euro, la Banque de France ne participe plus à la création monétaire comme c’était le cas auparavant. En effet, puisqu’il n’est plus question de monnaie nationale, la plupart de ses prérogatives sont désormais l’apanage de la Banque Centrale Européenne. Toutefois, elle fait partie de « l’Eurosytème » et continue de jouer un rôle essentiel dans la stabilité économique de la France. Zoom sur les missions de la Banque de France.

La Banque de France au service de la stratégie monétaire

La première mission de la Banque de France (BDF) est une mission de stratégie monétaire. Celle-ci consiste à contrôler l’inflation en maintenant la stabilité des prix.

Pour cela, la BDF participe aux décisions de la politique monétaire de la Banque Centrale Européenne (BCE). Elle aura ensuite à implémenter les décisions de cette dernière en France. Pour rappel, la Banque Centrale Européenne est la principale institution monétaire de l’Union européenne (UE).

La BDF a donc pour mission d’établir un diagnostic économique précis du pays en vue d’orienter les décisions politiques monétaires. Celles-ci serviront à assurer le financement de l’économie.

En résumé, outre l’émission d’une partie des billets euros en circulation dans le système monétaire, la Banque de France se charge assurer la sécurité des moyens de paiement tels que les chèques de banque. Elle s’occupe aussi de garder les réserves nationales d’or et de gérer les devises.

La Banque de France au service de la stabilité financière

Une autre mission de la Banque de France consiste à agir comme un acteur de la stabilité financière du pays. Elle représente de ce fait la principale autorité de contrôle prudentiel qui est chargée de superviser l’intégralité du secteur financier.

Lire aussi  Comment faire un plan de financement ?

Autrement dit, la BDF supervise tout le secteur en participant à la mise en place de règles de sécurité tout en veillant scrupuleusement à la maîtrise de ces risques. De ce fait, elle :

  • lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme
  • surveille, avec l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution), les banques et les assurances exerçant sur toute l’étendue du territoire (environ 777 établissements bancaires, 827 entreprises d’assurance et mutuelles)
  • fait évoluer la réglementation aussi bien sur le plan national qu’à l’international
  • suit attentivement la gestion des risques de crédits et de liquidités pour tous les systèmes de paiement.

Les services à l’économie

Pour finir, la Banque de France joue également un grand rôle dans la protection du consommateur. Dans le cadre de cette mission, il est question de contrôler régulièrement toutes les pratiques commerciales afin de prévenir les situations de surendettement.

La BDF attribue, par exemple, une note aux entreprises afin d’évaluer leur solidité financière. Celle-ci va tout simplement servir à aider les banques à prêter ou pas à une entreprise demandeuse. Pour les personnes ou les entreprises qui se trouvent déjà dans une situation de surendettement, la Banque de France peut les orienter vers des solutions adéquates.

Elle agit aussi comme le banquier de l’État et se charge, à cet effet, de tenir les comptes du Trésor public, de la gestion des titres de l’État, etc.

Au final, la Banque de France intervient à tous les niveaux de l’économie française et la protège. Il s’agit donc d’un organisme important du paysage national.

Autres articles:Finance